Guerande Infos

Concert orgue et chant à La Collégiale

Vendredi 20 août, La Voix des Orgues propose son dernier concert de l'été. La soprano Ysaline Staniszewski et le concertiste Mickaël Gaborieau, organiste de Saint-Sernin à Toulouse, exécuteront un programme en deux parties.
Franz Liszt (1811-1886) : Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen... et Sigrid Karg-Elert (1877-1933) : Der erste Psalm pour chant et orgue, « Wohl dem, der nicht wandet im Rat der Gottlosen ». Puis César Franck (1822-1890) : Panis Angelicus pour chant et orgue, Choral n° 3 en La Mineur et Louis Vierne (1870-1937) : Les Angélus pour chant et orgue, Au matin, Au midi, Au soir.

Vendredi 20 août, 21 heures, collégiale Saint-Aubin. Ouverture des portes à 20 h 30. Entrée : 10 €. Gratuit pour les moins de 18 ans.

Ysaline Staniszewski
Ysaline Staniszewski

Ysaline Staniszewski débute ses études musicales avec le piano et le violon, puis s'oriente vers le chant lyrique. Elle poursuit sa formation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes, auprès de Martine Surais, en chant classique, et au CRR de Tours, auprès de Noémi Rime, en chant baroque. Agrégée de musique, premier prix de chant à Rennes en 2004, admissible au Conservatoire National Supérieur de Paris l'année suivante, elle se produit au sein des chœurs de l'Opéra de Rennes de 2000 à 2005. La soprano intègre l'ensemble professionnel Mélisme (s) en 2006, sous la direction de Gildas Pungier, avec qui elle enregistre en 2008, des œuvres pour chœurs de Paul Ladmirault. En 2009, Ysaline Staniszewski a interprété plusieurs rôles solistes du Fairy Queen de Purcell, avec l'ensemble PhilidOr, sous la direction de François Bazola. Elle incarnera La Ciesca,  lors de la tournée de Gianni Schicchi de Puccini, organisée par la compagnie Orphée Théatre.

Pour Mickaël Gaborieau, l'orgue permet d'œuvrer sous 3 aspects : l'enseignement, la pratique, (activité de concerts, accompagnement ) et l'action en faveur du patrimoine des orgues. Ces 3 points formant un triangle dont chaque sommet peut se regarder, s'interpeler, se répondre.  Des apprentissages et expériences de Mickaël Gaborieau se dégagent une adéquation certaine avec cette triade. Dès l'enseignement reçu à ses débuts, à Chavagnes-en-Paillers (Vendée), où se construisait un orgue dans  le style germanique du XVIIIe siècle, il ressent une attirance particulière pour la musique et l'orgue. Et il entreprend un parcours musique étude à Angers. Il remporte un 1er Prix en 1993 et  un Prix de perfectionnement en 1994. Il poursuit ses études au Centre d'Études Supérieures de Musique et Danse de Toulouse, où il se voit décerner un autre 1er Prix en 1997. Dans la ville rose, Mickaël Gaborieau se trouve au contact d'un patrimoine d'orgues historiques exceptionnelles, découverte qu'il enrichit de voyages en France et en Europe. Il obtient le Diplôme d'État de professeur d'orgue en 1998. Le concertiste se produit en France et à l'étranger et est chargé d'une mission « orgue et patrimoine » au sein du Centre de Musique Sacrée de Sainte Anne d'Auray (Morbihan), où il est actuellement professeur. Mickaël Gaborieau est également co-organiste des célèbres orgues historiques Aristides Cavaillé-Coll (1888) de la basilique Saint-Sernin de Toulouse.

Auteur : Marie | 17/08/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Stage de chant grégorien avec concert final ! »
Article suivant : « Pas de Skip The Use aux Terres Blanches »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter