Guerande Infos

Christophe Priou répond à l’opposition sur le rapport de la Cour des comptes et la CFE

Le groupe d’opposition au conseil municipal de Guérande avait lors d’une conférence de presse formulé des critiques à l’encontre du maire de Guérande sur le rapport de la Cour des comptes. Il était très critique sur le vote de Christophe Priou à l’Assemblée nationale et à Cap Atlantique pour la CFE. Le député maire de Guérande répond.
Christophe Priou Député Maire de Guérande
Christophe Priou Député Maire de Guérande

Concernant le désendettement et la fiscalité la Mairie explique que les bases fiscales de Guérande sont 30 % moins élevées que celle des communes de même taille au niveau national. Ce qui veut dire que la Commune génère 30 % d’impôts en moins. « Dans un rapport précédent pour être à niveau il fallait augmenter de 30 % les impôts, ce qui est impossible sauf à provoquer la révolution, souligne Christophe Priou. Si on reprend le rapport de la Cour des comptes, on s’aperçoit qu’il y a des recommandations au nombre de quatre, sur le patrimoine et les équipements. Il n’y a rien sur les finances. Il n’y a pas mauvaise gestion, rien. » « La Chambre régionale des comptes fait ressortir que Guérande supporte des charges pour les autres communes. Quand on parle du conservatoire de musique et de la médiathèque, à peu près 25 % des gens qui fréquentent ces services publics ne sont pas Guérandais ; alors que tout est supporté par Guérande en terme de fonctionnement. Quand le fonctionnement du conservatoire de musique est estimé à 750 000 € on a 90 000 € de recettes avec la subvention du Conseil Général, donc voyez le delta. Cela nous amène à de vraies réflexions sur les investissements communautaires.»

Le maire a ressorti les rapports de la Cours des comptes de 2000 et 2004. Jean-Pierre Dhonneur qui était réputé pour sa bonne gestion a dû participer au développement économique de la ville qui est passée de 8 000 à 16 000 habitants. « La Ville ne va pas se  désendetter car elle s’endette toujours et depuis 25 ans, pour faire face à son développement. » Le rapport de la Cour des comptes de 2004 soulignait la nécessité de rétablir une capacité d’autofinancement après amortissement de la dette pour participer au financement des dépenses d’équipement d’avenir.

Concernant le quartier Saint-Jean la Cour des comptes posait la question de sa rénovation, et l’opposition dénonçait une convention avec le Conseil général signée depuis plusieurs années, sans qu’il ne se soit rien passé. « On va écrire au Président de la Cours des comptes pour lui demander s’il n’a pas pris une position politique en demandant pourquoi le quartier Saint-Jean n’a pas été rénové, alors que l’on peut penser que c’est une opération entre 5 et 10 M €. En créant un CIAP, on faisait du fonctionnement comme à la médiathèque, et au conservatoire de musique on nous reproche notre budget d’investissement. Mais Madame Challier et la Cour des comptes disent qu’on a un taux d’endettement important, mais qu’on aurait dû dépenser plus ! »
Concernant les frais de bouche Christophe Priou estime que les maires sont des VRP de leur commune, « demain je reçois un chef d’entreprise pour une future implantation de son entreprise à VilleJames il me paraît normal de le recevoir correctement. Je connais le bon sens populaire du café du commerce, si on devait passer notre temps à boire et à manger ça se saurait. »
 

Concernant l’interpellation d’Hélène Challier sur la CFE

« On n’est pas des perdreaux de l’année, Pascal Noël-Racine son suppléant et vice-président de Cap Atlantique a voté la délibération de la CFE. C’est l’exemple type d’une réforme très complexe quand on n’a pas eu  le temps d’analyser finement ou de faire des simulations, ça donne des gap* difficilement supportables. Ça ne veut pas dire que l’on n’aurait pas mis la CFE en place, mais pas au taux qui engendre un gap important. Yves Métaireau va convoquer un conseil communautaire extraordinaire le 29 novembre où sera abordé ce dossier CFE. C’est un dossier avec des conséquences dont on se serait bien passé. Nous nous sommes concertés avec Yves Métaireau je suis tout à fait en cohérence avec lui, il gère très bien Cap Atlantique ».

*écart
 

Auteur : JBR | 23/11/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Festivités de Noël à Guérande »
Article suivant : « Les opposants inquiets pour les finances de la Ville »

Vos commentaires

#1 - Le 01 décembre 2012 à 22h32 par Charles, GuÉrande
Concernant la réponse de Mr Priou sur la CFE, intéressant cette justification sur le fait qu'un autre ait voté la même chose...
On se demande qui explique à cette belle assemblée ce type de réforme...
C'est ce qui s'appelle assumer !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter