Guerande Infos

Charlie Hebdo : la réaction de la section socialiste de Guérande

La section socialiste de Guérande indique dans un communiqué que "le pire est toujours possible " et souhaite que ne soit "pas oublié le prix de la Paix et de nos libertés" en soulignant que "l'Islam n'est pas le terrorisme".

"En s’attaquant à Charlie Hebdo le 7 janvier, on s’est attaqué à nos compatriotes, on s’est attaqué à nos amis, on s’est attaqué à nos libertés. Le crime abject perpétré au sein de la Rédaction de Charlie Hebdo stupéfie et révolte tous les Français. Il reste difficile à appréhender, impossible à penser. Il nous touche au plus profond ; c’est d’abord un attentat, la massacre de nos concitoyens qui a frappé au cœur toute la France. Mais ceux qui sont morts ne sont pas des citoyens anonymes, pris dans l’œil du cyclone, au hasard de la férocité hallucinée du terrorisme. Le coup n’a pas été porté à l’aveugle. Ce sont bien des amis que nous avons perdus, des amis qui nous ont accompagnés durant un demi-siècle et ont illuminé notre quotidien du soleil noir de leurs facéties et de leur génie acerbe. Ils nous ont accompagnés sur France Inter, dans les colonnes du Journal du dimanche, du Canard Enchaîné et bien sûr de Charlie Hebdo.

Leur disparition nous laisse face au vide parce qu’ils sont irremplaçables. Ils sont irremplaçables car ils incarnent l’esprit français. Le souffle ironique et libertaire de leurs travaux représente tout un pan de notre culture. Ils incarnaient la liberté « à la française » et on les a tués.

Ce que nous souhaitons dire c’est que ce massacre doit nous rappeler à tous que le pire reste toujours possible, la « bête immonde » est toujours à l’affut. Nous devons donc bien garder à l’esprit que l’Islam n’est pas le terrorisme, que nos compatriotes musulmans sont aussi touchés que nous. Nous devons rester unis et réagir en Républicains face à la terreur d’où qu’elle vienne. Nous devons lutter ensemble contre tous les communautarismes, contre tous les extrémismes, en n’oubliant jamais le prix de la Paix et de nos libertés.

Nous sommes tristes, tristes pour les familles endeuillées des journalistes et forces de l’ordre, tristes pour nos amis perdus, tristes pour la France".

Hélène Challier, Secrétaire de la section du parti socialiste de Guérande

09/01/2015 | 2 commentaires
Article précédent : « Charlie : La Presqu'île fait rempart contre l'horreur »
Article suivant : « Deuil national : hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo »

Vos commentaires

#1 - Le 10 janvier 2015 à 13h25 par nicolas V., GuÉrande
Très beau texte, très émouvant, je partage chaque ligne des propos de Madame Challier et face à ce drame, au nom de l'union nationale, nous devrions cesser toute polémique et avoir des listes uniques aux élections cantonales et régionales: les partis républicains se répartissent le territoire entre UMP, PS, Modem et un seul candidat pour montrer la détermination de la république et l'union républicaine. Comme des millions de Français je ne rate pas un numéro de Charlie Hebdo ce journal que tous les Français connaissent et qui a fait rire chaque famille française au coin du feu... Je crois que demain ne sera plus comme hier. Madame Challier continuez de nous guider avec votre sagesse, votre sérieux et votre esprit républicain. La maire de Guérande, qui est de droite, devrait avoir honte d'avoir gagné en ce mois où les valeurs de la gauche sont partagées par tous les français.
#2 - Le 17 janvier 2015 à 14h07 par lombard
c est drole de voir comment une personne qui se revendiquait sans étiquette aux dernières municipales se réclame à nouveau du PS. La politique dans toute sa splendeur...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Seven CAudience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter