Guerande Infos

Bernard Ollivier, écrivain-voyageur s'arrête à Athanor

Bernard Ollivier, ancien journaliste, marche depuis plus de 20 ans sur de bons et de mauvais chemins. Il partage aussi, en écrivant et en soutenant ceux qui ont fait quelques faux pas. Une belle rencontre en perspective.

« Depuis l’aube de l’humanité, l’homme a marché pour s’en sortir. J’ai une grand-mère très éloignée qu’on appelait Lucy. Elle vivait en Ethiopie, il y a trois ou quatre millions d’années. Cette ancêtre est devenue célèbre… parce qu’elle marchait »
Ainsi commence la préface du livre de Bernard Ollivier  Marcher pour s’en sortir signée par Boris Cyrulnik.


La marche a remis d’aplomb Bernard Ollivier pour embarquer vers une fin de vie sur les chemins du monde.V Et c’est sur la Route de la Soie qu’il s’engage pour une promenade de quatre ans sur les pistes et les mauvais sentiers à travers des contrées inconnues. Il retrace cette aventure dans les 3 volumes de La longue marche édités chez Phébus. Entre temps, en 2000, il a fondé l’association SEUIL, dont le but est de remettre les jeunes délinquants sur le droit chemin… par la marche.

Et depuis, Bernard Ollivier  marche encore. En témoignent ses Aventures en Loire : 1000 kilomètres à pied et en canoë , Sur le chemin des ducs : la Normandie à pied de Rouen au Mont-Saint-Michel.
Mais si l’habitude des chemins perdure, la retraite de cet ancien journaliste est très occupée avec l’association SEUIL dont il est président. Dans Marche et invente ta vie, il nous raconte la vie de ces jeunes qui, individuellement avec un accompagnateur de SEUIL,  ont marché par tous les temps vers Compostelle, l’Italie ou l’Allemagne, et parcouru leur 2000 kilomètres à pied pour se remettre sur « le droit chemin ». « Marcher pour s’en sortir » témoigne avec  des spécialistes de l’adolescence de ce travail social créatif pour les jeunes dont les vies sont mal parties.

De nombreux reportages ou articles de revue se font l’écho de cet itinéraire pas banal d’un homme courageux et dynamique qui, par des chemins alternatifs permet à des jeunes d’éviter la prison et de retrouver l’estime d’eux-mêmes.

Le mardi 5 mai à 18h30, salle Perceval, au centre culturel Athanor, Bernard Ollivier sera présent pour nous en dire plus. Invité par la médiathèque, il fera une conférence sur les plaisirs de la marche et le projet SEUIL et répondra aux questions du public. Ses livres seront en vente par la librairie l’Esprit large avec possibilité de dédicace.

Passionnés de marche et de randonnées, ou tout simplement lecteurs de ses livres, curieux et avides de connaissances, désireux de belles rencontres, cette soirée s’adresse à tous. Un événement à ne pas manquer.
Inscription souhaitée auprès de la médiathèque au 02.40.24.75.91


Pratique :
Mardi 5 mai à 18 h 30 au Centre culturel Athanor
http://www.assoseuil.org/
http://www.editionsphebus.fr/fiche-auteur1831/bernard-ollivier



 

30/04/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « La Nuit des Remparts de Guérande »
Article suivant : « Bruissements de Brière à la Chapelle Saint-Michel »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter