Guerande Infos

A la découverte des fonds marins

Afin de mieux connaître les fonds sous-marins du Banc de Guérande, 15 plongeurs des clubs du Croisic et de La Baule ont étudié le site avant la construction du champ d'éoliennes en mer, au large de Saint-Nazaire.
Zoom espèce (Echinus  esculentus)  et quadrat station B - CIBPL
Zoom espèce (Echinus esculentus) et quadrat station B - CIBPL

Fin juin 2015, une plongée a été organisée afin d'observer l'état environnemental du futur site du parc éolien off-shore. Le banc de Guérande est consitué de fonds rocheux à faible profondeur. Pour préserver au mieux la faune et la flore, les plongeurs du CIBPL (Comité Interrégional Bretagne Pays de la Loire) ont élaboré un inventaire des écosystèmes benthiques. Après avoir rassemblé l'ensemble des données écrites et photographiques, les équipes ont passé 6 mois à les analyser. Une restitution a été présentée fin février, à La Baule.
L’analyse des données récoltées lors de cette plongée permet d’améliorer la connaissance sur les espèces vivant au niveau des fonds marins du site du projet. Elle a permis d'observer un déficit de prise en compte des espèces d’algues encroûtantes, ce qui entraîne une surestimation de la typologie « roche nue ». Le comité est déjà à la recherche de partenaires pour renouveler la campagne d'observation en 2016.

Auteur : Y.P | 04/03/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Peau d'âne joué à Guérande »
Article suivant : « Le centre aquatique dans les gravats »

Vos commentaires

#1 - Le 05 mars 2016 à 13h13 par Collas, St Prouant
Je ne suis pas un spécialiste de la plongée, mais je m'intéresse à ces fonds marins sur le Banc de Guérande qui vont être bouleversés par les travaux de création de cette Ferme éolienne. 80 pieux qui vont être enfoncés dans le sous-sol et des kilomètres de tranchées pour enfouir les 2 câbles haute tension 225 000 volts entre les machines et le raccordement vers EDF-Prinquiau avec un atterrage sur la plage de la Courance à St Marc... Des travaux qui vont mettre en suspend des particules et des pollutions enfouies (marées noires) J'ai bien peur que la faune, poissons, crustacés et mammifères, même les algues, ne vont pas apprécier le traitement... OF du 22 08 2015 nous annonçais que 15 00 homards étaient sous surveillance, faudra t'il parler de comptage de leur mortalité... Si l'éolien était la solution énergétique pour la France, pourquoi pas sacrifier ces fonds marins et la pêche, mais l'éolien terrestre n'a rien prouvé et rencontre chaque jour de plus en plus d'opposants qui refusent de se faire endormir par les Promoteurs et leurs Commissaires enquêteurs... Le Sénat a compris que des éoliennes n'ont rien à faire auprès des monuments et des habitations... Des élevages, comme à Puceul (44) dénoncent des pertes de bêtes et de productions... Des éoliennes géantes sur la Côte Ouest de la France risquent de faire beaucoup de dégâts sur l'environnement, le tourisme et la pêche pour une production non garantie quand on voit les erreurs de prévisions de production des machines sur le bocage... Si on attendait un peu les résultats des études actuelles sur les énergies marines qui n'attendent rien de ce vent aléatoire... Le vent une énergie verte, gratuite, inépuisable mais si aléatoire qui imposera des Centrales Thermiques indispensables pour palier aux manques de vent...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter